Le barrage d’Assouan (Aswan Dam)

Accueil       Photos de l’Égypte      Histoire d’Égypte      Liens utiles       LOUEZ LE SITE     Politiques des voyages        Contactez-nous                      

Plus de  900,000 visiteurs depuis 2006 

Le leader mondial pour l’Égypte

Le Haut Barrage d'Assouan en Égypte, fut construit en 1970 à 7 kilomètre au Nord d'Assouan sur le Nil en Haute-Égypte. On dit de lui qu’il constitue  l’ un des plus grands du monde. Sa capacité de retenue est de 169 milliards de mètres cubes d'eau. Ce qui le place parmi les plus grands barrages du monde.

Histoire du barrage d’Assouan

Sans la Haut Barrage d’Assouan, le fleuve Le Nil inonderait encore chaque été les plaines fertiles de la vallée, en raison de l'affluence d'eaux provenant de toute l'Afrique. Ces inondations très spectaculaire ont façonné l’histoire des habitants de l’Égypte. Ces inondations apportaient des nutriments et des minéraux (limon) qui rendaient fertile le sol de la vallée du Nil, et permettaient aux agriculteurs de cutivés leur terre devenue fertile. Avec les décénnies qui ont passé, on se devait de contrôler les crues soudaines du Nil. néLes années de « grandes crues », des récoltes entières étaient perdues, alors que les années où la crue était moindre, la population souffrait de la sécheresse et de famine. Le but de ce projet était de réguler les crues, de produire de l'électricité pour le pays, et de constituer un réservoir d'eau pour l'agriculture.

 Conception du grand barrage d’Assouan

En 1952, le président égyptien Gamal Abdel Nasser amorça ce projet avec pour objectifs de rendre l’eau disponible tout au long de l’année, d’étendre les surfaces irriguées, d’améliorer la navigation sur le fleuve et de produire de l’électricité. Il permettra également d'atténuer les dégâts engendrés par des inondations ou des sécheresses.

Nasser demanda d'abord une aide financière et technique des États-Unis et à la Grande-Bretagne qui, dans un premier temps, acceptèrent d'aider à sa construction, moyennant un prêt de 270 millions $ de leur part. Mais, le projet fut annulé en juillet 1956, pour des raisons encore obscures. Un contrat d'armement secret avec la Tchécoslovaquie (Bloc communiste) et la reconnaissance par l'Égypte de la République populaire de Chine sont les raisons probables, avancées par les historiens. Peu après, Nasser nationalisa le Canal de Suez, dans l'objectif de financer le barrage par les frais de passage. Cet épisode donna lieu à la Crise du canal de Suez, qui se termina par l'ordre de l'ONU à la France, la Grande-Bretagne et Israël d'évacuer le territoire égyptien, et donc à la victoire de Nasser. Aussi pour construire ce barrage, l'Égypte chercha à faire partie de la sphère d'influence soviétique et Nasser se tourna vers l'Union soviétique, qui assumera un tiers de la construction et fournira environ 400 techniciens. L'Égypte cessa alors de faire partie des Pays non alignés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Construction du grand barrage d’Assouan

La construction du grand barrage d’Assouan dura environ onze ans et mobilisa quelques 30 000 travailleurs. Construit 6 km en amont de l'ancien barrage d'Assouan, c'est un gigantesque ouvrage de 42,7 millions de m³, long de 3600 mètres, épais de 980 mètres à sa base et 40 mètres à son sommet et haut de 111 mètres. Au maximum, 11 000 m³ d'eau peuvent passer chaque seconde au travers des vannes du barrage. De plus, en cas d'urgence, 5 000 m³ par seconde peuvent être évacués par le canal Toshka reliant le réservoir à la dépression Toshka. Le réservoir constitua le lac Nasser, long d'environ 550 km sur 10 km de large en moyenne (35 km au maximum), sur une superficie de 5 250 km2 et d'une capacité de retenue de 157 km3 d'eau.

Le barrage contient douze générateurs électriques de 175 mégawatts chacun, produisant 2,1 gigawatts d'énergie hydroélectrique. L'exploitation électrique commença en 1967. Quand le barrage atteint pour la première fois sa production électrique maximum, il produisait alors la moitié de l'électricité égyptienne (et encore 15% en 1998) et permit de relier la plupart des villages égyptiens au réseau électrique pour la première fois. Les effets des dangereuses crues de 1964 et de 1973 et les sécheresses menaçantes de 1972–73 et 1983–84 purent être atténués. Une nouvelle industrie liée à la pêche a pu être créée autour du Lac Nasser, bien que son éloignement des marchés lui pose quelques problèmes.

Côtés positifs de la construction du grand barrage d’Assouan

Alimente le pays en eau.

Les crues du Nil sont régulés et ceci permet un système d'irrigation durant toute l'année (et donc l'intensification de l'agriculture, ce qui amène au final une hausse des rendements) et améliore la navigation.

Le barrage fournit de l’électricité à tout le pays.

 Problèmes environnementaux liés à la construction du grand barrage d’Assouan

Il semblerait que divers problèmes soient apparus au fil des ans depuis l'édification de ce barrage :

Les temples d'Abou Simbel du pharaon Ramsès II ont été déplacés dans les années 1960 au bord du lac Nasser pour ne pas être inondés par les eaux du barrage d'Assouan.

Un ver du groupe des acœlomates nommé bilharzie (la bilharziose : mise en évidence par Théodore Bilharz) s'installe dans les eaux stagnantes et provoque des maladies (parasitage d'organes – reins, vessie, foie, rate – provoquant des hémorragies).

L'érosion et l'apport des limons n'est plus équilibrée, entraînant la modification géologique du delta du Nil. Le Nil coule plus vite qu'auparavant et érode son lit à raison de 1,7 cm par an.

L'eau salée pénètre de façon plus importante dans les terres proches du delta, et la nappe phréatique remonte.

Le limon fertilisateur est retenu par le barrage, ce qui entraîne sa sédimentation ainsi que le recours des agriculteurs aux engrais chimiques.

Le débit du Nil étant moindre, il n'existe plus le contre courant à l'embouchure du Canal de Suez qui limitait les échanges d'eaux et de faunes entre Méditerranée et Mer Rouge. L'apparition de nouvelles espèces invasives passant par le Canal de Suez pour rejoindre la Méditerranée a ainsi augmenté de manière significative depuis la construction du barrage.

Ayant de l'eau à profusion, les agriculteurs font de moins en moins attention aux quantités qu'ils utilisent. Cela pourrait être dangereux pour le futur de l'Égypte [réf. nécessaire].

Voyage en Égypte 2015

 

Voyages en Égypte

Offre d’agence de voyage spécialisés sur les circuits en Égypte

Voyage en Égypte en 2015

 

Grand tour de 21 tours

Voyage de 21 jours en Égypte, découverte des principaux sites de l’Égypte Ancienne

3 semaines en Égypte

 

Tour d’aventure en Égypte

Découverte et visite de 10 jours en Égypte

Voyage en Égypte

 

Sur la terre des  Pharaons

Visites des temples et des monuments dédiés au Pharaons

Voyage dans le temps en Égypte

Voyage de méditation

Voyage de ressourcement en Égypte, Méditation et Paix intérieur

Voyage intérieur en Égypte 2012

 

Age d’or de l’Égypte

 

Informations

Quoi apporter en Égypte

Planification de ses bagages pour découvrir l’Égypte

Valise, quoi apporter en Égypte

Le visa égyptien et ambassades

Obtention du visa égyptiens et formulaires à remplir

Visa pour l’Égypte

Géograpie de l’Égypte

Géographie, rivières, territoires et montagnes de l’Égypte

Géographie de l’Égypte

Climat de l’Égypte

Climat, température et meilleure période pour voyager en Égypte

Température en Égypte

Se rendre en Égypte

Transports pour se rendre en Égypte, Avion, bateaux, compagnies aériennes

Transport pour l’Égypte

Sécurité des voyageurs

Terrorisme et sécurité des voyageurs en Égypte

Sécurité tourisme Égypte

Transports urbains

Transports urbains en Égypte, bus, taxi, auto, location

Transports en Égypte

Le logement

Hôtels et pensions en Égypte, logement coût et réservation

Hôtels et auberges de jeunesse Égypte

Art de vivre et respect

Traditions à respecter lors de votre voyage en Égypte

À faire et ne pas faire en Égypte

Traditions culinaires

Mets traditionnels égyptien et art culinaire du moyen-Orient

Nourriture Égypte

Communication

Téléphone, fax et accès Internet lors de votre séjour en Égypte

Téléphone Internet Égypte

Les langues d’Égypte

Langue arabe dialecte égyptien et langue copte

Langues de l’Égypte moderne

Régions et villes de l’Égypte

 

Villes et régions de l’Égypte

Abou Simbel

Abu Zemina

Alexandrie

Assiut

Aïn Sukhna

Assouan (grand barrage)

Berenice

Croisière sur le Nil

Dahab

Dakhla Oasis

Damanhur

Damiette

Delta du Nil

Desert Blanc

Edfu

El-Arich

El Fayum

El Gouna

Esna

Hurghada

Karnak temple

Kom Ombo

Lac Nasser

Le Caire

Luxor

Le Sphinx

Mer Rouge

Monastère de Saint Paul

Mont Claudianus

Mont Sinaï

Mansoura

Marsa Alam

Minia

Nil, fleuve d’Égypte

Noueiba

Oasis égyptiennes

Port Saïd

Pyramides de Gizeh

Pyamides d’Égypte

Quseir

Ras Sudr

Port Safaga

Saqqara

Sharm el Sheikh

Suez

Suez Canal

Taba

Tanta

Zaafarana

 

Liens utiles      

 

LOUEZ LE SITE   

 

Politiques des voyages